Requalification des itinéraires touristiques balisés vélo

© WBT – Bruno D’Alimonte – Keyword : itinéraires

Requalification des itinéraires touristiques balisés vélo : nouveau processus et nouvelles obligations. OBJECTIF : proposer une offre de qualité, durable et homogène dès l’été 2021.

Vive le vélotourisme

Le vélotourisme se positionne depuis quelques années comme l’un des secteurs les plus dynamiques de l’industrie touristique partout en Europe. On observe notamment un boom des utilisateurs de 2 roues depuis le début de la crise sanitaire actuelle.

Stimuler le VELOTOURISME, c’est participer au développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement durable de la destination.  
Une offre vélotourisme de qualité répondra directement à ce qui semble être plus qu’une tendance :  une nouvelle façon de consommer.

A ce titre, plusieurs évolutions/améliorations ont été apportées au processus de reconnaissance de tout nouvel itinéraire touristique balisé. Nous vous invitons à télécharger la présentation complète en fin d’article. Mais, vous pouvez déjà trouver quelques éléments-clés dans la suite de cet article !

L’avis des Maisons du Tourisme

Nous demandons l’avis de la/des Maison(s) du tourisme sur tout dossier de demande de reconnaissance d’itinéraire touristique balisé.

Pourquoi ?

→ Garantir que l’itinéraire…

  • soit bien un « itinéraire TOURISTIQUE balisé »
  • ait bien suivi tout le processus de reconnaissance → y compris les divers avis tels que celui du DNF ou des communes, propriétaires privés,…
  • corresponde à une logique territoriale et pas seulement à un « besoin de baliser »
  • soit qualitatif (baliser moins mais mieux !)
  • soit conçu en bénéficiant des outils numériques créés
  • réponde aux exigences minimales souhaitées lors de l’introduction d’un dossier de reconnaissance

Il s’agit d’un avis, non contraignant, mais qui permettra à la cellule Balisage du CGT de mieux évaluer les dossiers. Le CGT rendra l’avis définitif.

Les traces GPX

Nous demandons les traces GPX de l’itinéraire touristique que vous souhaitez faire reconnaitre dès l’entame du processus de reconnaissance. De plus, nous vous demandons aussi de nous communiquer toutes les traces GPX manquantes.

Pourquoi ?

  • Permettre au CGT d’évaluer le tracé exact de votre itinéraire dès la demande de reconnaissance de l’itinéraire. Nous pourrons alors nous baser sur un tracé précis et dynamique et plus sur la simple carte ‘papier’ ;
  • Afficher vos itinéraires sur l’ensemble des appli mobiles et sites Web (celui des MT compris). Cela permettra ainsi à l’usager « d’embarquer » son itinéraire le cas échéant ;
  • Avoir un itinéraire dynamique enrichi ;
  • Etendre le public-cible à l’ensemble des usagers vélo, des plus connectés au moins connectés ;
  • Gagner en visibilité : vous avez vos traces GPX dans PIVOT → vous êtes affichés sur le portail VisitWallonia (via l’appli CIRKWI/PIVOT), le Géoportail de la Wallonie,…
  • Les traces GPX permettent d’identifier de manière dynamique tous les POI et offres disponibles (sur PIVOT) autour du tracé (NEW ! pour la fin du mois de juin). Dès lors, on pourra bénéficier des conséquences directes suivantes :
    • Augmentation de la qualité et du niveau « d’expérience client » de votre itinéraire ;
    • Mise à jour automatique des offres PIVOT et autres POI autour de votre itinéraire.
    • → Par exemple, si un nouveau labellisé vélo apparaît (sur PIVOT) aux alentours de votre itinéraire, tous les supports qui utilisent la base de données Pivot seront mis à jour automatiquement !

Les itinéraires touristiques reconnus qui n’auraient ni trace GPX, ni descriptif de base et/ou minimum une image libre de droit seront dépubliés au 30/06/21. Chacun de ces itinéraires pourra, à n’importe quel moment, être enrichi, complété et à nouveau publié !

Des questions ?

Contactez la cellule Itinéraire du CGT par email et téléchargez la présentation complète ci-dessous.

D’autres articles plus spécifiques suivront, restez connectés !

Image par défaut
Elodie Valet

Project Management Officer (PMO) pour le Commissariat général au Tourisme

Publications: 84