Les nouveautés PIVOT

PIVOT, l’outil régional de mutualisation de l’information touristique, a vu le jour il y a plus d’une décennie. Depuis, une équipe de trois informaticiens travaille exclusivement sur ce projet tandis qu’une quatrième personne est dédiée à l’encodage propre au CGT. Et bien sûr, ceux qui utilisent Pivot connaissent bien Michel Turco, webmaster de cette plateforme mais aussi formateur PIVOT (entre autres).
PIVOT, c’est donc un projet qui vit et qui évolue ! Dans cet article, on vous présente les dernières nouveautés.

Zones de fermeture

Le principe

Un nouveau type de fiche voit le jour sur PIVOT afin de pouvoir encoder les périodes de fermeture en raison de chasse, de battues ou d’inondations. A l’aide de traces GPX, vous pourrez délimiter la zone géographique sujette à une fermeture temporaire. Vous devrez également introduire les dates concernées par cette fermeture et quelques informations de base plus tard, votre fiche est prête. Vous pourrez alors lier manuellement ces fiches à des itinéraires et/ou des zones de bivouac.

Cela signifie donc que, si vous utilisez Pivot pour alimenter votre site web, vous pourrez faire remonter ces informations sur ce dernier. Lorsque vos visiteurs afficheront la page d’un itinéraire, ils pourront, par exemple, être informés que l’itinéraire est fermé de telle date à telle date à cause de battues. Générer une page avec les dates et la géolocalisation des chasses deviendra également un jeu d’enfant.

Il y a donc un peu de travail d’encodage à la base, mais cette nouvelle fonctionnalité devrait faciliter la vie de beaucoup par la suite.

On va encore plus loin

Ce nouveau type de fiche arrivera sur Pivot dans quelques jours, mais l’équipe voit déjà plus loin ! Prochainement, les développeurs mettront en place des outils de suggestions automatiques pour les itinéraires. Ces suggestions se baseront sur les données géospatiales (d’où l’importance des traces GPX). Vous pourrez donc lier encore plus facilement les itinéraires avec les zones de fermeture, mais également avec des POI.

De plus, à terme, la DNF publiera un webservice concernant les zones de chasse et nous pourrons alors importer automatiquement ces données dans PIVOT.

Simplification de l’éditeur de texte

A la demande de développeurs web qui rencontraient quelques soucis d’homogénéité, certaines fonctionnalités de l’éditeur de texte des descriptifs commerciaux ont été supprimées. On pourrait croire que supprimer des fonctionnalités, c’est le contraire d’une évolution. Et pourtant ! PIVOT est une base de données, pas un système d’édition web. En proposant un format de texte plus brut et uniforme, on facilite le travail des développeurs web et ils peuvent toujours y appliquer toutes les formes dont vous rêvez pour l’affichage web. Dans quelques jours, vous ne verrez donc plus les outils d’édition de texte suivants (pour les descriptifs commerciaux) :

  • ajout d’image et de vidéos externes
  • changement de police
  • changement de taille de police
  • changement d’alignement (gauche, droite, centré, justifié)

Exports des offres liées

Dans PIVOT, une fiche peut en cacher d’autres. En effet, il existe parfois un lien entre deux fiches; par exemple, la fiche d’un hébergement et une fiche contact qui y est liée. Prochainement, vous pourrez exporter les champs de ces offres liées selon ce lien. Par exemple, vous pourrez télécharger en XLS/CSV tous les contacts, tous les médias, toutes les offres liées, etc.

Il y aura donc un nouveau champ permettant de définir ce lien (propriétaire, média officiel, etc.). Vous l’aurez compris, plus on définit les éléments constituant d’une base de données, plus on peut affiner les informations qu’on en ressort.

L’équipe travaille également sur la possibilité d’exporter les fiches PIVOT en PDF/DOCX. Cette fonctionnalité devrait arriver dans le courant du mois d’octobre.

Conclusion et contacts

Encore un tout petit peu de patience, cette nouvelle version 4.4.4 de PIVOT est annoncée pour ces jours-ci. L’intégration de cette nouvelle version sera pratiquement invisible pour vous, vous n’avez rien de particulier à faire. Et pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’effets indésirables ou de perte involontaire de fonctionnalités, l’équipe PIVOT a encore augmenté et amélioré les batteries de tests que les développeurs exécutent avant chaque mise en production.

Si vous rencontrez un point bloquant lorsque vous utilisez PIVOT, n’oubliez pas de consulter le guide d’utilisation disponible sur cette plateforme. Vous pouvez également y accéder depuis PIVOT Gest, sous l’onglet Documentation.

Vous pouvez également faire une demande de formation à Michel Turco (demande à faire par mail). La formation dure entre 1h et 4h selon les besoins et se donne via Teams.

Pour rapporter un problème PIVOT, veuillez utiliser le système de ticketing disponible depuis PIVOT Gest.

Image par défaut
Elodie Valet

Project Management Officer (PMO) pour le Commissariat général au Tourisme

Publications: 84